Histoire de Villeneuve

Située à l'extrémité est du Léman, au pied du Mont d'Arvel et des Rochers-de-Naye, Villeneuve est une ville très ancienne, station lacustre à l'époque celtique, puis agglomération romaine, portant le nom de Pennolucos (tête du lac). C'était alors l'un des principaux relais sur les routes d'Avenches et de Genève au Grand-St-Bernard.

Incendiée une première fois par les barbares, puis détruite probablement par le grand éboulement du Tauredunum (Grammont), vers le VIe siècle, elle se releva de ses ruines. En 1005, Villeneuve se nommait Compengie, du patronyme «Compendius» d'un seigneur gallo-romain, propriétaire de la maison de maître autour de laquelle s'était vraisemblablement organisée, au début de notre ère, une petite agglomération rurale.

C'est au début du XIIIe siècle que le comte Thomas de Savoie décida de créer la «ville neuve de Chillon» qui, par son activité commerciale de lieu de passage, se développa et prospéra si bien qu'à la fin du siècle on pouvait y compter près d'un millier d'habitants.

Rattachée au district d'Aigle dès la fin du XVIIIe siècle seulement et chef-lieu du cercle portant son nom, Villeneuve occupe une position charnière entre le Chablais et la Riviera. 

Avec ses 3'208 hectares, dont la moitié en forêts et en pâturages boisés, Villeneuve est la 13e commune vaudoise en superficie. Un très beau vignoble de plus de 61,5 hectares y produit un vin réputé. 

La population de Villeneuve est actuellement d'environ 5'200 habitants. Les principales activités sont l'industrie, l'artisanat, le commerce, l'hôtellerie, la viticulture et l'agriculture. 

Dans cette ville, bénéficiant d'un climat favorable et d'un panorama exceptionnel, des hôtes illustres ont séjourné. Citons le Mahatma Gandhi, Lord Byron, Léon Gambetta, Victor Hugo, Richard Wagner, Romain Rolland ou encore le peintre Oskar Kokoschka. 

La situation privilégiée que la commune occupe entre lac et montagne, son patrimoine architectural soigneusement protégé, sa position en tête de lac donnent à Villeneuve ce cachet que les siècles ont préservé et que les artisans de la vigne et du vin savent si bien traduire sous la même appellation.

Armoiries

Ce bourg vénérable peut se flatter d'avoir reçu les plus anciennes franchises connues dans notre canton, datant de 1214 et octroyées par le comte Thomas de Savoie lors de la fondation de la «Villeneuve de Chillon». Ses armoiries ne sont pas attestées au Moyen Âge et les plus anciens sceaux connus ne remontent qu'au XVIIe siècle. Il est toutefois probable que leur aigle soit en  rapport avec les anciennes armes des comtes de Savoie, fondateurs et seigneurs de la ville.

800ème anniversaire

Visionnez une sélection de photos 

- Visitez l'ensemble de notre galerie photos

De la Ville-Neuve de Chillon à Villeneuve, 800 ans de parcourus !

 

Accès rapide

Pilier public

Règlements
communaux

Agenda des manifestations

Perturbations
routière

Guichet virtuel

Greffe municipal

Tél.
Fax
+41 21 967 07 07
+41 21 967 07 10
   

Bourse communale

Tél.
Fax
+41 21 967 07 27
+41 21 967 07 10
   
Contrôle des habitants

Tél.
Fax

+41 21 967 07 38
+41 21 967 07 30

   
Service des travaux
Tél.
Fax
+41 21 967 07 47
+41 21 967 07 40
   
Police administrative
Tél.
Fax

+41 21 967 07 37
+41 21 967 07 30

   

Lundi - jeudi :
08h00-11h30 / 13h30-17h00

Vendredi :
08h00-11h30 / 13h30-16h30
 

Veilles de Fêtes
fermeture 1 heure plus tôt

Grand'Rue 1 
Case postale 16
CH-1844 VILLENEUVE
commune@villeneuve.ch